Bonjour ! Bienvenue sur la plateforme d’échanges et partages! Ici, vous trouverez toutes les astuces pour éviter les arnaques lors du trading des options binaires. Vous pouvez également partager vos expériences et dénoncer des arnaques dont vous avez été victime!

Vous devez ajouter du contenu dans la section "à propos" dans les options du thème.

08 juin 2016 ~ 0 Commentaire

La BCE Face a l’inflation en Europe

EUROPE INTEREST RATES

Jusqu’à présent la politique monétaire de la BCE avait plutôt pour objectif de contrôler l’inflation et donc d’en éviter le dérapage et Jean claude TRICHET l’ancien président de la BCE a tout fait, même les pires erreurs, pour juguler la hausse des prix. Pourtant aujourd’hui c’est le risque de baisse des prix qui préoccupe les autorités monétaires de la planète.

La baisse des prix : une bonne chose pour le consommateur moins bonne pour les financiers et les gouvernements.

Si les prix baisse , le pouvoir d’achat du consommateur augmente. Une baisse des prix de l’immobilier ne peut qu’être favorable aux acheteurs et aux primo-accédants : ceux qui ne possèdent rien encore. Les «possédants» eux ne craignent pas l’inflation car leurs biens prendront de la valeur monétaire (en euros courants) et les préserveront.

L’inflation (hausse des prix) réduit le coût du remboursement de la dette.

On va la rembourser en «monnaie de singe» et cela arrange bien les Etats surendettés. A l’inverse la déflation (baisse des prix) renchérit le coût du remboursement de la dette et contraint les débiteurs à des sacrifices supplémentaires pour faire face aux échéances. L’inflation va spolier les épargnants et les rentiers dans la mesure où la rémunération de leur épargne sera annulée par la perte de valeur de leur capital. Avec comme aujourd’hui des taux d’intérêts négatifs et une relance de l’inflation , la Banque centrale est en train de porter un coup fatal à l’ épargne en espérant que ses détenteurs vont alors consommer et relancer la croissance. Une façon bien particulière de gérer la monnaie. Pourtant ce n’est pas l’abondance de monnaie en circulation qui conduit son détenteur à consommer mais le besoin qu’il ressent de préférer la dépense et ses bienfaits à la préservation de son avenir et de son épargne face à un futur qu’il perçoit comme peu favorable. La consommation et les investissements repartiront si l’avenir proposé par la situation économique politique et sociale paraît plus radieux. on ne peut pas dire que c’est le cas aujourd’hui…

La réduction de la rémunération de l’épargne ne l’a pas découragée.

Malgré des taux d’intérêts de leurs dépôts auprès de la BCE négatifs, les banques continuent à y placer leur liquidités préférant payer pour placer à l’institution monétaire plutôt que prêter à l’économie, par méfiance vis à vis de leur environnement. Les consommateurs eux aussi continuent à placer leurs disponibilités à des taux proches de zéro et maintiennent leur niveau d’épargne face à une conjoncture inquiétante. Ceux qui le peuvent épargnent encore plus et les autres s’ endettent pour survivre en réduisant leurs dépenses au maximum.

Un système monétaire détourné de sa fonction économique.

Le système monétaire est inadapté : les Banques centrales inondent les banques commerciales de liquidités à bon marché, mais celles-ci ne les diffusent pas dans l’économie réelle, préférant les investir dans les marchés financiers pour tirer profit des bulles que l’abondance d’ argent entraîne sur les actifs recherchés. Les marchés dérivés deviennent largement plus important que les marchés réels et les prix se déterminent à partir des transactions qui s’y effectuent en décalage avec les échanges de l’économie réelle.

La banque centrale prête gratuitement de l’argent aux banques à des taux proches de zéro (0,05% l’an) qui elles le prêtent à leur tour aux Etats endettés à des taux beaucoup plus élevés engrangeant au passage de conséquents bénéfices et revendent ensuite leurs créances à la banque en échange de liquidités à bon prix. C’est le Quantitative Easing, le Graal des acteurs économiques financiers.

31 mai 2016 ~ 0 Commentaire

Astuces pour éviter les Arnaques

Les Options Binaires ont été introduite sur les marchés financiers européens pendant le premier semestre de l’année 2010. elles sont par essence des produits financiers dérivés.

Depuis quelque temps, les traders ont été amenés à constater avec stupeur que cette activité est truffée des personnes malveillantes qui développent des arnaques bien structurées, car à chaque fois que l’argent entre en jeu, il se développe une activité parallèle. Dans le cas des options binaires, les arnaques apparaissent sous plusieurs formes et dans cet article nous vous donnerons des astuces pour détecter des arnaques sur les plateformes de trading des options binaires et comment les éviter.

Pour éviter les plateformes douteuses et arnaques, il est judicieux de faire quelques vérifications préalables.

- Rassurez-vous que le site a une représentation officielle dans votre pays de résidence, et n’est pas domicilié dans un paradis fiscal, qu’il est régulé auprès des organes de régulation de notoriété publique comme l’AMF, La CySEC, FCA etc., vérifiez que le service client est fonctionnel et joignable via une adresse mail, un numéro de téléphone valide, et une adresse postale.

- Ne pas succomber aux faux avis, témoignages et publicités mensongères qui font croire que le trading des options binaires est une activité sans risque, pouvant vous faire gagner des milliers d’euros par heures, jours et mois, sans effort particulier de votre part.

- Il est aussi conseillé de faire attention aux sites et plateformes qui exigent un dépôt minimum très élevé, lire attentivement les clauses qui régissent les différents bonus qu’offrent les brokers et aussi prendre du recul avec des conseillés et gestionnaires de compte qui vous poussent à investir des sommes faramineuses sur des actifs sous-jacents particuliers sans analyses et indices spéciaux provenant des marchés.

- Se rassurer de l’origine et la qualité des signaux de trading, des analyses techniques et fondamentales offertes par les brokers et des cotations, car certains courtiers malveillants peuvent fournir des informations erronées qui vous feront rapidement perdre votre investissement.

- Il convient aussi de se rassurer des différents modes de paiements exigés par les brokers, la durée de traitement des procédures de dépôts et de retraits des fonds de votre compte, l’effectivité des retraits et le coût des procédures et des transactions, ainsi que les commissions prélevées.

Ci-dessus sont quelques astuces pour éviter les arnaques options binaires, pour trouver des brokers des options binaires vous pouvez consulter le comparateur des brokers et plateforme de trading qui fournit une analyse comparative régulièrement mis à jour, des courtiers et permet de déterminer en fonction des critères et algorithmes bien spécifiques quels sont les meilleurs brokers des options binaires.

Biznessplan |
TD : Comment effectuer des ... |
formation cours anglais cpf... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Financement investissement ...
| Financement-investissement
| Aide financière et offre de...